exploit Abdoul Karim BOTC

Toujours plus haut : Abdoul Karim ALI

« VOLE COMME LE PAPILLON, PIQUE COMME L’ABEILLE ». Il est des soirs où l’émotion fait que l’on a du mal à réaliser.
Face à Grégoire Jacq ( 426 ATP et numéro 40 français), les supporters du TCMCF savaient l’exploit possible pour Abdoul Karim ALI mais le match qu’il a réalisé ce soir restera dans nos mémoires.
Après avoir mené 4/1 au 1er set (comme il y a quelques années à Roland face au même adversaire…) Abdoul se fait remonter 4/4 puis perd la première manche 7/5. 
Il faut dire que son adversaire était impressionnant dans la maîtrise du jeu. Distillant des revers d’une précision chirurgicale, Grégoire Jacq semblait capable à tout moment de balayer notre joueur.
Abdoul nous sort des coups de fusil dont il a le secret au service et en coup droit. Il mène de nouveau au 2ème set 4/1 mais Grégoire Jacq revient, s’ouvre le court puis dépose une volée imparable ou une amortie tout en finesse. 
« Allez Abdoul, Allez Karim, Allez B… » Les supporters du TCMCF venus en nombre se font entendre.
Fin de 2ème set, la tension est palpable:  égalité/avantage, égalité/avantage… Aux exploits de Karim répondent les coups de maître de Grégoire. Le match change.
Acculé dans les cordes, serrant les points, Abdoul place quelques crochets du revers et un bel uppercut du droit. Il remporte le 2ème set 6/4.
Le 3ème round commence avec un Grégoire qui pose quelques beaux directs, Abdoul est touché. Revers gagnant, volée, smash… Abdoul continue à se battre  et nous sort à son tour une très belle balle amortie, Grégoire Jacques s’élance mais ne la touche pas. Les pas suivants sont lourds, du côté des spectateurs un murmure. Serait-il touché ? On dirait plutôt des crampes ! 
Même sur une jambe, Grégoire  reste à l’affut : 3/3 avec des coups venus de nulle part.
C’est alors que A.K.A nous sort une avalanche de coups (47 ?)  : énorme passing, coup droit de décalage, amortie, amortie, amortie. 
L’adversaire est moins à l’aise, on se demande s’il ne va pas abandonner. Ailleurs, on aurait parler de TKO.
4/3 pour Abdoul qui frappe là où ça fait mal Il faut tenir, il faut aller la chercher cette victoire. 
5/3. Les gradins s’agitent.
Ultimes coups, ultimes déplacements et la délivrance à 6/3. 
Le visage fermé de son adversaire qui s’est battu jusqu’au bout et le sourire d’Abdoul. Un grondement de bravos venus des supporters du TCMCF qui l’attendent. IL L’A FAIT ! 

supporters TCMCF au tournoi BOTC

Les derniers pas sous les applaudissements du KOP de Champ Fleuri sont sûrement les plus joyeux. 
« J’étais frustré d’avoir mené 4/1 et de m’être fait remonter » Un gaucher comme lui c’est très difficile à jouer. Il retournait de manière incroyable ». Abdoul !
ENCORE PLUS HAUT, ENCORE PLUS FORT …JEUDI !

« VOLE COMME LE PAPILLON, PIQUE COMME L’ABEILLE »… Un certain ALI ! 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Facebook
Twitter
WhatsApp
Retour haut de page