TCDO / TCMCF3

Samedi 13 avril 2019.12h30.31°C. Stade de la Redoute. Elles sont là, elles m’attendent. Et pour une fois, je suis à l’heure   Ca soulage Armelle la capitaine, Sabrina la pétillante et Sonia la radieuse. Direction le TCDO à Etang salé où nous rejoindrons Laurence la douce et Virginie l’aérienne.

Accueil sympathique et club aux petits soins, on se prépare doucement : une petite manucure pour Sonia, une écharde enlevée pour Laurence -parce que les mains, c’est important au tennis- une pose de surgrip sur ma raquette chérie – parce qu’elle le vaut bien- et un petit café –parce que sinon la journée va être longue…ou pas.

On établit la feuille de match : ce sera Virginie en 1, Sabrina en 2, Laurence en 3 et moi-même (Mia l’abeille) en 4. Armelle et Sonia devront assurer le double qui ne sera pas décisif, nous en sommes convaincues, Sabrina ayant décidé que la victoire était pour nous et qu’elle en pleurerait si ce n’était pas le cas.

Alors pour ne pas faire de peine à la pétillante, on se motive et on entre sur les courts prêtes à en découdre. Sabrina affrontera Théa, 12 ans, 30/2, et je serai face à Cathy, 30/5, qui elle, est adulte, y’en a quand même dans ce club. Heureusement, on n’est pas passé loin du champomy à l’apéro.

Sab la guerrière est en place, bandana sur la tête (je ne parlerai pas des tresses, je pense qu’Aurélie l’a fait mieux que moi ^^), regard de tueuse et aucune pitié sur le court. La chaleur est écrasante, la petite la fait courir mais le super coaching de la capitaine Armelle lui permet de bien rester concentrée et d’emporter le premier set 6/3. Après un petit coup de pompe en début de deuxième, Sab se sent pousser des ailes et terrasse son adversaire qui craque moralement, elle l’emporte 6/2. La petite Théa sera bien triste, l’objectif de ce premier match est atteint ^^.

Parallèlement je rencontre Cathy, 30/5, sous la même chaleur que Sab, alors que j’avais demandé à mettre la clim… Je suis bien détendue et j’assure les points tranquillement, ce qui me permet d’emporter la première manche 6/1. Le début du deuxième set se passe bien, j’ai juste l’impression d’être une bouilloire qui fume tellement j’ai chaud et je laisse échapper quelques jeux avant de conclure 6/3.

Contrat rempli pour ces deux premiers matchs, nous menons 2-0. Et on se prend à y croire. Surtout qu’un meeting d’athlétisme commence à côté, la musique à fond de « the eye of the tiger » nous galvanise (bon en vrai c’était la compagnie créole mais au bal masqué ça le fait moins…).

Laurence entre à son tour dans l’arène face à une autre Laurence classée 30/3. L’avantage, c’est qu’on peut encourager qui on veut, personne ne le saura jamais. La Laurence d’en face est très coriace et endurante, ce qui n’a pas aidé notre Laurence à nous qui a du mal à trouver la faille. Elle perd le premier set 6/1. Le deuxième sera éprouvant, la chaleur régnant toujours et même si Laurence retrouve son revers et un peu de fraîcheur physique, ce ne sera pas suffisant. Elle s’incline 6/2.

bty

 

Virginie bataille quant à elle contre Elina, 12 ans, 30/1. Les points sont très disputés, les joueuses s’accrochent sur chaque échange, Virginie tient bon, elle a l’avantage de l’expérience (ben oui, on se rassure comme on peut). Si l’adversaire a parfois du mal à se contenir elle finit par gagner le premier set. L’équipe est tendue comme une arbalète et sort ses plus beaux cris de guerre pour impressionner la petite (et lui faire un peu peur aussi j’avoue). Le deuxième set commence bien pour Virginie qui prend l’avantage. Les points suivants seront tellement longs que Virginie, malgré son flegme légendaire et sa belle endurance, perdra l’avantage, le jeu, le set et le match, 5/7 4/6.

 

Elina va pouvoir consoler sa copine Théa avant d’enchaîner sur le double décisif qui les opposera à notre paire de choc, Armelle et Sonia. Du coup, elles ont la pression, si on perd, Sabrina pleure.

Bien motivées et efficaces sur le court, le duo fonctionne bien en début de match. Volées bien placées d’Armelle et coups droits explosifs de Sonia leur donnent confiance. Mais les petites, bien que peu assurées parfois, réussissent à trouver les failles et s’imposent 6/4.

Les encouragements du public en délire et les feux d’artifice (bon, c’était pour le meeting d’à côté, on a le droit de se la péter un peu quand même) n’ont pas suffi à porter notre duo qui craque au deuxième set et perd 6/1 dans la deuxième manche.

Sabrina n’a finalement pas pleuré. Elle changera juste d’équipe l’an prochain. La visite de Daphné et Aurélie nous a fait du bien, on a bien ri, à défaut d’avoir bien mangé (ils ont l’air à la diète au TCDO…).

Rendez-vous la semaine prochaine à domicile pour notre dernière défaite lol , on fêtera ça dignement !

Mia

Retour haut de page